CLAUDE MAURICE est comédienne.


Depuis plus de 30 ans elle travaille avec de nombreuses compagnie dont le Théâtre de la rampe, La Fougasse Tragique-Théâtre Commune.


Depuis 1995 elle est associée à toutes les créations de la Cie Adesso e sempre (Julien Bouffier). Elle a joué Squatt, de JP Milovanoff, La neige de fait pas de bruit quand elle tombe du ciel de Patrick Lerch, Tambours dans la nuit de Bertold Brecht, Narcisse 99 et Les yeux rouges de D. Féret. La création de Les vivants et les morts d'après Gérard Mordillat, aura lieu à l'automne 2007,.


Elle travaille régulièrement avec le Théâtre du Vent (Vivi le poézi, Migration, La soif et l'oasis), le Théâtre de la rampe (Espaňol d'aqui de M. Cordes), la Cie Arts mixtes (Pourquoi j'ai mangé mon père de J. Cagnard d'après Roy Lewis, A tous ceux qui de N. Renaude), le Théâtre du point du jour (Tom 1er de Françoise Gerbolet, musique H. d'Artois), le Théâtre de Mathieu (Médée de Max Rouquette, musique H. d'Artois).


Elle est membre de la Brigade d'intervention Poétique de Michel Arbatz (Cie Zigzags).


A également travaillé avec Michel Froehly (Fanny Stevenson de C. Valat, Souvenirs assassins de Serge Valetti) et D. Ferré (Notre besoin de consolation est impossible à rassasier de S. Dagerman).


Sa formation en doublage, création de voix et synchronisation l'a amenée à participer à de nombreux enregistrements en Français et en Anglais. De plus elle a tenu plusieurs fois des rôles au cinéma et à la télévision.


Enfin, on lui demande souvent de participer à des lectures publiques (Musée Fabre à Montpellier, CIRCA à Villeneuve-lès-Avignon (Y. Reynaud, D. Lemahieu...).


La poésie l'accompagne depuis toujours et c'est elle-même qui fait découvrir Marina Tsvetaeva à Henri d'Artois. S'en est suivi un travail d'improvisations sur des poèmes extraits de Le Ciel Brûle.

Elle est aussi associée à tome3 pour Saisons de Marie Bronsard.


L'alliance musique-texte dans cette nouvelle pratique l'amène à affiner perception et écoute en explorant de nouvelles propositions qui conjuguent son énergie à celle de ces nouveaux partenaires.


Les Gens